Accueil > Comparatif TNI-TBI > Présentation > Qu’est-ce qu’un tableau numérique ?

Qu’est-ce qu’un tableau numérique ?

lundi 22 février 2010

"Le tableau numérique interactif n’est pas une révolution !"

Le tableau interactif n’est qu’un outil supplémentaire dans une salle de classe, comme l’ont été ses prédécesseurs qui ont aussi apporté de l’interactivité en classe :

  • le tableau noir se répand dans les salles de classe à partir du milieu du 19ème siècle et permet au professeur d’écrire, de dessiner et aux élèves de participer ;
  • les affiches scolaires ont été les premières à apporter des illustrations en classe, au début du 20ème siècle ;
  • le projecteur de diapositives (1970) était une façon économique de diffuser de nombreuses images en classe.
  • la télévision (1980) a offert la possibilité de diffuser des animations et vidéos, mais à une taille réduite.
  • le rétroprojecteur de transparents (1990), très utilisé permettait de diffuser facilement les pages photocopiées dans les manuels et de créer un peu d’interactivité en superposant différentes couches de transparents ou en écrivant dessus au feutre.
  • l’ordinateur et le vidéoprojecteur (2000) ont supprimé toutes les limites existantes concernant le contenu diffusé. Il est devenu très simple de diffuser de nombreuses ressources : images, animations, pages web, diaporama, texte, sons, vidéos... L’inconvénient est que le tableau est complètement inactif et ne peut agir sur le contenu diffusé.
  • le tableau numérique interactif (2005) permet enfin de diffuser tout type de média et d’interagir directement à partir du tableau.

Les éléments d’un tableau numérique interactif

Un système de tableau interactif tel qu’on le trouve habituellement est composé de plusieurs élément qui peuvent parfois être intégrés :

  • un ordinateur
  • un vidéoprojecteur
  • un tableau
  • un stylet
  • deux haut-parleurs
JPEG - 36.6 ko
Tableau interactif Promethean ActivBoard
JPEG - 9.4 ko
Tableau interactif SmartBoard 685ix
Le vidéoprojecteur à courte focale est intégré au tableau.

Principe de fonctionnement d’un tableau numérique

En fait, il faut plutôt parler de "système de tableau numérique interactif", puisque les tableaux en eux-même devraient disparaître dans les prochaines années.

Ce système transforme le tableau en une surface sensible qui réagit au déplacement du stylet ou du doigt.

Cela en fait alors un simple périphérique de pointage. Tout ce que l’on contrôle au stylet peut l’être à la souris. Le système de tableau numérique interactif est alors comme un tapis de souris géant.

Ce qu’apporte le tableau...

Il est légitime de se demander ce qu’apporte réellement un tableau numérique. On ne peut y répondre qu’en apportant deux réponses : les apports du tableau d’une part et les apports du logiciel d’autre part.

En ce qui concerne le tableau en lui même :

  • c’est une installation fixe, donc très rapide à mettre en œuvre, facile et confortable à utiliser.
  • la surface de déplacement du stylet est grande, l’écriture et la manipulation des objets est aisée par rapport à l’utilisation d’une souris.

... et ce qu’apporte le logiciel associé au tableau

  • une gestion progressive de l’avancée du cours, par page (ou diapositive) ;
  • une interactivité élevée, par l’intégration de contenu multimédia (images, animations, sons, vidéos) ;
  • manipulation et modification de tous les éléments présents sur les pages ;
  • l’intégralité du cours est enregistré, on peut revenir en arrière à n’importe quel moment ou reprendre une activité inachevée en quelques secondes ;
  • le cours peut être rapidement imprimé, envoyé par mail, joint au cahier de textes, diffusé sur un site internet ;
  • certaines démonstrations sont bien plus faciles, notamment en mathématiques ;
  • le contenu du tableau est préparé au préalable par l’enseignant.

Les contraintes

Si l’on veut utiliser à plein les possibilités du tableau et de son logiciel, quelques efforts sont à réaliser, notamment dans l’adaptation de ses cours à ce nouvel outil.

  • il faut adapter tous ses ses documents pédagogiques au logiciel utilisé avec le tableau numérique ;
  • on rencontre parfois des soucis de conversion de formats lors de copier-coller (tableaux, mise en forme…) ;

Consultez l’article suivant "Critères de choix d’un tableau interactif"


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
PRTICE.Info
Directeur de publication : Julien Delmas